Chapitre 09 - Présentation des créatons

9.1 Introduction

 

Les créatons sont des « entités » très ténues, emplissant tout l’Univers et se déplaçant dans toutes les directions de façon isotrope avec un mouvement de translation rectiligne uniforme de très grande vitesse ainsi qu’un mouvement de rotation très rapide sur eux-mêmes.

L’énergie totale d’un créaton est la somme de son énergie cinétique de translation et de son énergie cinétique de rotation sur lui-même et se conserve dans le temps.

Les créatons seraient issus du big-bang et seraient les seules « entités » présentes au moment du big-bang.

 

Les créatons traversent la matière en interagissant très peu avec elle.

Les créatons sont responsables de la force de gravitation. En effet, un corps massif plongé dans le « champ de créatons » va « intercepter » un très faible pourcentage de créatons qui vont interagir avec les atomes du corps. Cet effet va déformer le champ de créatons de façon centripète par rapport au centre de gravité du corps massif et ainsi créer une force de gravitation décroissante en fonction de la distance au centre de gravité du corps.

 

Il est également considéré que les créatons sont des « entités » au-delà de la matière et échappent ainsi aux lois de la physique moderne, notamment celles de la relativité et de la mécanique quantique. Ces lois de la physique moderne ne s’appliquent qu’à partir des files de vortex, le vortex étant la brique de base élémentaire de la matière, qui sera défini dans le prochain chapitre.

Ainsi la vitesse des créatons dépasse largement la vitesse de la lumière.

 

Dans le Dictionnaire de la physique – atomes et particules (Encyclopaedia Universalis / Albin Michel) Alain Aspect et Philippe Grangier écrivent page 239 :

« Pour Bohr, la mécanique quantique donne, sous forme probabiliste, la description physique du monde la plus complète qu’on puisse concevoir. Pour Einstein, au contraire, la nature probabiliste des prédictions de la théorie quantique implique l’existence d’un niveau sous-jacent, permettant une description plus détaillée du monde physique, alors que la mécanique quantique ne donne qu’une description statistique de phénomènes existant à une échelle plus fine. »

 

Cette vision d’Einstein rejoint tout à fait la mienne et la théorie des créatons que je propose correspond à ce niveau sous-jacent.

 

 

9.2 Nom de l’entité

 

Il n’est pas facile de trouver un nom à l’entité fondamentale car celle-ci possède de nombreuses caractéristiques et fonctions très importantes. Différents noms possibles pourraient être :

  • gravitons car ces entités sont la cause fondamentale de la gravitation ;

  • créatons car ces entités sont la source de création de tout ce qui existe dans l’Univers : l’énergie noire, l’énergie du vide, les radiations électromagnétiques, la matière, etc. ;

  • génératons car ces entités régénèrent en permanence les vortex qui composent la lumière et la matière ;

  • ultramatérions ou ultimons car ces entités seraient « au-delà de la matière » ;

  • omnions car ces entités constituent le milieu de propagation de la lumière que j’appelle OMNIUM (contraction de omni et medium).

 

J’ai finalement choisi de baptiser ces entités créatons car elles sont la source de toute la création.

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • c-youtube

FOLLOW ME

© 2015 créé par Olivier Pignard

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now